Stelitzia
Beauty

CELLUBLUE : QUE VAUT LA VENTOUSE STAR ?

 

On ne va pas se le cacher. On a toute eu envie de se débarrasser de cette affreuse peau d’orange, et d’autant plus avant les vacances sur les plages de sable blanc. Alors pour lutter contre cette infatigable cellulite, j’ai eu l’occasion de tester la fameuse ventouse bleue, anti-capitons, proposée par CelluBlue, que vous avez dû apercevoir sur votre fil d’actualité Instagram. La marque met en avant son combat contre la cellulite et la peau d’orange grâce à différents outils et soins. Alors, je sais, vous allez me dire « tu n’en as pas besoin », « tu n’as pas de cellulite »… mais je vous assure que je suis une fille comme vous et ce n’est pas parce que je suis mince que je n’ai pas de peau d’orange. Je vais donc vous présenter les trois produits que j’ai reçu et utilisé notamment sur l’arrière de mes cuisses, en vous faisant part de mon verdict, sans mâcher mes mots (vous me connaissez).

La cellulite peut réellement provoquer des complexes. Et bien que l’effet peau « zéro cellulite » n’existe que sur photo retouchée, on a envie de gommer les capitons au maximum. En tout cas je ne sais pas vous, mais moi, OUI ! Il est vrai que j’ai connu cette ventouse il y a bien des années, comme certainement la plus part d’entre vous. Je ne m’étais jamais réellement lancée à l’achat, mais j’observais et recueillais beaucoup les avis de celles qui l’utilisaient. Néanmoins, les avis pouvaient se montrer partagés entre la douleur, des promesses d’efficacité non tenues, etc… Depuis 2013, la marque Cellublue a conquis le coeur de nombreuses femmes, grâce à ses ventouses reproduisant le mouvement du palper-rouler, qu’il nous est normalement possible de réaliser en institut de beauté. Depuis, la marque a lancé un programme minceur, des produits cosmétiques complétant l’action des ventouses mais aussi du thé.

Depuis maintenant un peu plus d’une quinzaine de jours, je teste les deux ventouses Cellublue (Format S et L), accompagnées du masseur BodyRoller. Au départ, j’admets avoir été septique et réticente face à ce type de produits. Alors pour celles qui se poseraient encore la fastidieuse question, je vais y répondre. Le kit Cellublue c’est quoi?
Et bien, ce sont deux ventouses et un masseur BodyRoller composées à 100% en silicone médical, et conçues en France. Ils ne conviennent malheureusement pas à tous les types de peaux, notamment celles qui présentent des varices, ou des problèmes cutanés (allergies, plaies, brûlures, lésions, etc..). Il y a également des contre indications à respecter concernant la non utilisation sur des vergetures récentes, ou en cas de problèmes veineux et circulatoires. Les ventouses ne contiennent ni plastique, ni PVC, ni Phtalate, et s’utilisent sur toutes les zones du corps, soit les cuisses, les fesses, le ventre, les mollets et aussi les bras.

Ces deux ventouses, au format visiblement différent, permettent donc de reproduire chez soi, selon les prédictions de la marque, le fameux massage du « palper-rouler », reconnu pour déloger efficacement les capitons et ainsi éliminer la peau d’orange et son effet « gondolé » à la surface de la peau. Bien, mais aussi d’autres promesses.
Si vous réalisez le massage avec la ventouse 5 minutes par jour, sur les zones avec de la cellulite, l’efficacité est reconnue en seulement 21 jours d’utilisation.
Fournie également dans le pack, l’huile « CelluOil » made in France, composée à 99% d’ingrédients naturels. Sa composition est à base d’huile d’amande douce et de tournesol. Elle laisse place à un enivrant parfum de monoï, très agréable mais aussi à une texture plutôt fluide et grasse, parfait pour réaliser le palper- rouler.
Quant au masseur BodyRoller, il a été conçu pour s’utiliser après les ventouses et éliminer au maximum la peau d’orange. Ses picots, 100% en silicone médical, permettent de faire rouler la peau pour améliorer son aspect et sa texture.
Et pour des résultats plus visibles, il est évidemment conseillé de manger équilibré pendant toute la durée du programme. (EVIDEMMENT)

Maintenant que j’ai éclaircie les grands points sur les accessoires du kit, il serait peut-être temps de passer à la pratique. Assez papoté. Alors comment on s’en sert ?
J’admets que même si j’avais vu, maintes et maintes fois, la réalisation du palper-rouler à l’aide du kit Cellublue sur les post de certaines « starlettes » de Téléralité ; devant le fait accompli, étrange mais je ne savais plus me servir de ces petits accessoires.
Je vous fait donc part des explications, on ne peut plus claires, disponibles dans les petits carnets du kit. Et même si on est (presque) toutes pareilles de ce côté, je vous conseille vivement de lire les notices avant l’emploi, même si c’est carrément pénible ! Car si les gestes sont malheureusement mal effectués, vous allez vous retrouver rapidement avec des bleus et des douleurs (j’ai été témoins de ce côté-ci).

Alors à raison d’une fois par jour, en général le soir avant de me coucher, j’ai réalisé la méthode en suivant parfaitement les indications. Evidemment, ce n’est pas tout à fait indolore car comme vous le savez peut-être, le palper-rouler peut être particulièrement douloureux. Mais pas insupportable, rassurez-vous.
Pour chaque zones, le petit fascicule « Merci » intégré à votre commande, vous indiquera les mouvements à effectuer, le temps de massage,… Celui intitulé « Byebye cellulite » vous planifie un coaching de 21 jours avec des séries d’exercices et séances de massages adaptés, en complément.

Oui, parce qu’il y en a un. J’ai lu beaucoup de commentaires négatifs à ce propos, et aujourd’hui je suis capable d’y répondre avec des preuves à l’appui. Bien sûr, ma cellulite n’a pas disparu comme par magie, mais j’ai constaté une amélioration de la qualité de ma peau qui parait plus lisse après seulement 15 jours de rituel anti-cellulite assidus. Je le conseille donc, mais à condition de tout faire correctement.
Cette marque propose en effet une gamme très complète dans son domaine de la beauté du corps et du bien-être. Mais il n’y a PAS de publicité mensongère de la part de Cellublue. Il faut simplement suivre la méthode et les instructions correctement pour avoir des résultats visibles !! Pas de miracle les filles, Rome ne s’est pas faite en un jour, il faut être assidue et se tenir à votre programme.
Ma hantise était l’apparition de bleus, comme j’ai pu l’annoter avec des témoignages de l’utilisation, avant de tester le kit. Il est vrai que je me suis précipitée au départ et n’ai pas lu le programme intégralement, moralité, un bleu ou deux, effectivement. Puis j’ai pris le temps de lire attentivement les instructions (mauvaise élève que je suis) et là miracle plus de bleus et une peau qui changeait progressivement. Mes cuisses et mes fesses se sont raffermies !
En ce qui concerne l’huile CelluOil, un vrai bonheur. Son parfum, juste incroyable, donne un air de vacances en bord de mer, semblable à celui des huiles de protection solaire. Je noterai qu’il manque peut être une action tonifiante dans ces composants mais sinon je n’ai rien à redire.
Concernant le packaging du pochon d’emballage, comprenant les ventouses, je le trouve très sympa. Quant à l’application de coaching iPhone, elle est ergonomique, simple et très efficace ! Le kit ne prend pas de place, donc plutôt pratique pour les déplacements.

Ah oui et pas de secret non plus si je vous dis que l’alimentation joue un rôle évident là dedans, croyez-moi ! Heureusement, la team Cellublue a pensé à tout et nous a concocté tout un programme à travers 40 recettes, soins, jeux, et conseils dans le manuel Guide objectif 0% cellulite ! Le tout sera d’équilibrer ses repas, malgré tout sans privation, mais juste en faisant attention. Un point que je trouve positif, avec son choix diversifié de recettes.
J’apprécie aussi beaucoup le BodyMeter. Ce mettre ruban m’a permis de me rendre compte du tour de cuisse que j’avais perdu (Soit 1,7 cm, en 15 jours, pas mal non ?). Pensez aussi à regarder votre évolution dans le miroir et à prendre des photos pour comparer au fil des semaines, c’est bien plus parlant qu’une balance.

Parce qu’il y’en a aussi. J’admets que j’ai eu du mal à prendre le coup de main. Les premières séances ont été douloureuses. Je ne vous le cache pas, j’ai eu très mal. J’ai la peau assez fine et sensible et même bien huilée, j’ai eu mal en la passant notamment sur les cuisses où j’ai le plus de cellulite. La peau travaille et c’est normal, puis on s’habitue. La pression des ventouses ou celle que vous appliquez avec le bodyroller sont à adapter, évidemment, comme vous le sentez. Il faut y aller progressivement. C’est à vous d’utiliser le programme selon vos besoins et vos motivations.
Durant mes 2 premières séances, ma peau est devenue rouge écarlate, échauffée et j’ai constaté de grandes douleurs tout au long du massage. Mais au fur et à mesure des jours, ces effets, pour le moins effrayants, disparaissent. C’est vrai que l’apparition des bleus, dès les débuts peut freiner, mal dans les bras, aux poignets, mais cela s’estompe, et heureusement ! Mais certaines, comme je l’ai lu, pourraient s’arrêter en court de route à cause de ces désagréments. Dommage…
De plus, il faut le faire continuellement. Car dès que l’on s’arrête, la cellulite se réinstalle gentiment. Un point plus que négatif selon moi, car si le geste n’est pas automatique et régulier, on a tendance à laisser le kit se perdre au fond des tiroirs, et perdre tout notre beau travail.
Je tiens également à noter, bien que ce ne soit qu’un détail qui n’altère en rien son efficacité, que la couleur bleu n’est pas top pour les ventouses et le BodyRoller. Une couleur davantage rose layette ou même jaune ou orange m’aurait davantage plu ! Aussi, j’aurai apprécié que la CelluOil soit en flacon pompe pour ne pas en mettre partout sur la bouteille, et de contenance plus importante. Etant donné « la masse » d’huile qu’il faut mettre avant l’utilisation des accessoires, la contenance est minime je trouve (150ml), et quand on connait le prix du flacon (10,39€), c’est assez dérangeant. J’ai vite fini ma CelluOil et je me suis tournée vers des huiles anti cellulite Le Petit Marseillais bien moins chères et qui faisaient tout autant leur job.

En conclusion,

Je dirai que l’utilisation du kit anti-cellulite de Cellublue dépendra dans un premier temps de votre peau et de la cellulite que vous avez. Pour ma part, j’ai une cellulite adipeuse, tenace et présente depuis longtemps. Elle est due à un excès de poids soudain que j’ai eu pendant mon adolescence, et se trouve principalement sur mes cuisses et mes fesses.

Mais après avoir testé assidument sur plus de 15 jours la méthode, j’ai été surprise de ces deux premières semaines passées. Certes au départ, on peut trouver que ça fait mal, mais je peux vous dire que l’on s’y habitue assez rapidement. Le plus dur dans l’histoire c’est de s’y tenir, être régulière. J’ai réellement vu un effet positif sur mes cuisses où j’ai pris l’habitude de passer la ventouse avant d’aller me coucher. Je compte bien continuer ce petit rituel avant de m’endormir encore plusieurs semaines. Je suis donc globalement satisfaite de ce kit et du programme fourni. Je me suis donc créée une routine « bien-être » et j’ai intégré ce programme dans mon quotidien. J’utilise principalement la petite ventouse mais le résultat reste le même.

J’espère que mon avis et mes conseils seront complets. N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire. Connaissez-vous ce kit ? L’avez-vous essayé ? Quel est votre truc pour lutter contre la cellulite ?

Le pack anti-cellulite est actuellement disponible sur le site à 49,99€ au lieu de 111,91€. Bénéficiez de -20%  avec le code STELITZIA20, pendant 48h, lors de votre commande (cumulable avec les offres en cours sur le site).

Sur ces bonnes paroles, je vous dit à très vite sur mon compte Instagram, pour une démonstration en video.

Vous pourriez aussi aimer...

Pas de commentaire

    Laisser une réponse

    Suivez-moi sur Instagram
    Suivez mon compte Instagram « Stelitzia » et trouvez-y des anecdotes voyage, mode et décoration…
    ×
    ×
    WordPress Popup